Presse

« En tant que Muse surtout, le mezzo Lucie Roche apporte une touche féérique ainsi qu’un timbre et un sens de la mélodie très agréables. » Anaclase

« Lucie Roche incarne le double rôle de La Muse et Nicklausse avec une force de conviction (et une voix) très chaleureuse. » La Lettre du Musicien

« Lucie Roche éblouit en Dryade par la richesse de ses graves. » Forumopera

« Lucie Roche incarne la douloureuse mère de Thésée, remarquable dans son jeu de scène. Sa voix chaude et timbrée embellit son rôle dans une grande sensibilité. » Olyrix

« Lucie Roche déploie superbement dans la prière de Madame Prune la profondeur de sa voix de mezzo. » Forumopera

« Per misura espressiva, calore timbrico e fine dizione, Lucie Roche dà luogo a una Marie ideale. » Il Coriere Musicale

« …l’exquise précision de Lucie Roche… » Diapasonmag

« La jeune mezzo Lucie Roche est une Marie à la fois franche et musicale.» Le Monde

« … la voix profonde de Lucie Roche, au physique de top-modèle… » Avant-Scène opéra

« Les deux chanteuses font honneur à l’école lyrique française : la mezzo Lucie Roche a des graves charnus, jamais écrasés qui séduisent particulièrement l’oreille… » Forumopera

« Lucie Roche hatte einen wunderbaren Mezzo. » Online Merker

« Lucie Roche  est armée d’une vaillante projection et de beaux graves… » BaroquiadeS

« …on se tient dans les règles d’un style tout en finesse et en délicatesse, on peut en dire autant de la belle Mallika de Lucie Roche (un jeune talent à suivre). » Opéra magasine

« Le Stéphano très musical de Lucie Roche. » Opéra magasine

« La jeune mezzo Lucie Roche, déjà appréciée sur cette scène donne ici une interprétation de Marie remarquable de musicalité et de sobriété. Dotée d’une voix claire au timbre intéressant, elle arrive à s’imposer et à faire entendre un joli mezzo-soprano chaleureux aux belles vibrations. » GBopera

« La très active Corinta de Lucie Roche est d’une parfaite musicalité. » Resmusica

« Lucie Roche, réactive à la musique et aux propos de ses partenaires, immergée dans toute la partition et non seulement sa partie, impose le velouté de sa voix de mezzo et sa belle ligne de chant. » Classiquenews

« La mezzo Lucie Roche possède la puissance et la profondeur de timbre, doublée d’une exquise diction du français. » Zibeline

« Nous avons la joie de retrouver Lucie Roche tout à fait délicieuse et mutine en Madame Prune. » Opera World

« Une mention parmi les autres carmélites pour la prometteuse Mère Jeanne de Lucie Roche. » Opéra magasine